ABDOULAYE TIMBO MAIRE DE PIKINE SUR LE RAPPORT DE L’IGE«Je suis prêt à répondre si…»

 Par Younoussa BALDÉ – L’Inspection générale d’État (Ige) a fouillé la gestion de beaucoup de mairies, dont celle de la ville de Pikine. Mais l’Ige a noté des pratiques peu orthodoxes dans la gestion d’Abdoulaye Timbo. Des malversations financières, furent-elles minimes, sont notées dans la gestion de la mairie de Pikine. De sources dignes de foi renseignent que le corps de contrôle de l’État recommande à ce que l’oncle de Macky Sall soit traduit devant la Chambre de discipline financière de la Cour des comptes. Ce que ne semble pas nier Abdoulaye Timbo. Mais pour le moment, le maire de Pikine reste confiant. Sera-t-il inquiété ou non ? Interrogé en marge d’un meeting politique tenu à Yeumbeul Sud, Abdoulaye Timbo souligne qu’il est prêt à répondre devant n’importe quelle chambre pour s’expliquer. «Le rapport de l’Ige ne concerne pas que la ville de Pikine mais plusieurs mairies. Il faut laisser le rapport suivre son processus normal. Mais il n’y a aucun Sénégalais qui est et qui peut être au-dessus de la loi. Si Abdoulaye Timbo devrait être attrait devant n’importe quelle institution judiciaire, fut-elle la Cour des comptes, mais je répondrais… Cependant, attendons que cela soit fait et s’il y a des réponses à donner, nous les donnerons», dit-il avec fermeté.

Pour rappel, les personnes traduites devant la Chambre de discipline financière de la Cour des comptes sont épinglées pour des sommes estimées entre 500.000 et 3.000.000 Cfa. Mais elles ne sont pas passibles de poursuites pénales. Quoi qu’il en soit, le président de la République va-t-il franchir le Rubicon pour demander à ce que son oncle, Abdoulaye Timbo, soit traduit devant la Chambre financière de la Cour des comptes ?