10 questions à un député en prison avant l’heure, Khalifa Ababacar Sall

Affaire Khalifa Sall à la loupe de la présidentielle de 2019

10 questions à un député en prison avant l’heure, Khalifa Ababacar Sall

 Monsieur le Maire, vous avez pu figurer sur la liste Manko Taxawu Senegaal que vous avez conduite lors des législatives du 30 juillet dernier… si vous êtes élu député, pourquoi restez-vous toujours en prison ?

  1. Est-ce par défaut malgré vous-même ou par le fait de l’autorité qui est le pouvoir du juge exercé sur vous quant à la gestion de la caisse d’avances de votre mairie ?
  2. Qu’est-ce qui vous a conduit à utiliser sans justificatifs motivés et les pièces comptables afférentes nécessaires annexées aux dossiers traités ?
  3. Pourquoi n’avoir pas appliqué vos principes de bonne gouvernance et de gestion rationnelle des fonds publics qui vous sont confiés après avoir été un exemple d’intégrité qui a été le premier magistrat a déclaré ses avoirs en 2009 ?
  4. Êtes-vous confiant en la justice de votre pays qui vous a permis de participer et d’être sorti élu d’une élection législative avant de demander à vos collègues députés la levée de votre immunité parlementaire qu’elle – et ils -ne vous a – ont – pas encore reconnue par ailleurs ?
  5. Avez-vous rencontré des difficultés lors de votre séjour carcéral de huit mois privé de liberté et réduit à un édile voyou adepte de la « délinquance financière » et qu’on ne traiterait qu’ainsi de la sorte sur le terrain politique durant les campagnes pré électorales ?
  6. La commission ad-hoc parlementaire constituée pour examiner votre cas sur demande du parquet de la levée de votre immunité parlementaire a été installée et vous avez demandé de comparaître à l’Assemblée pour cette séance spéciale consacrée à votre dossier… Avez-vous bien fait de ne pas y déférer ?
  7. Si oui, quel est le message que vous adressez ainsi à l’électorat sénégalais qui vous a fait confiance en vous élisant maire, puis député et candidatable à la prochaine présidentielle de 2019 dont on semble vous boucher l’horizon en ne vous permettant pas d’y participer et de la remporter devant Monsieur le Président de la République qui tient vaille que vaille à sa réélection ?
  8. Une fois reconnu député, élu de la nation siégeant au Parlement, que comptez vous faire pour les populations sénégalaises dont vous désirez solliciter à nouveau les suffrages au cas où la justice aura été clémente envers vous ?
  9. Êtes-vous prête à diriger le Sénégal avec le Parti socialiste ou comptez-vous vous débarrassez de ce parti qui est indirectement à la base de vos malheurs vu l’utilisation des fonds accusés de la caisse d’avances dans les activités de régulation de ce parti lors des dernières élections municipales de 2009, présidentielles et législatives de 2012 et les Locales 2014 de l’Acte 3 de la décentralisation qui ont vu votre réélection à la tête de la Mairie de Dakar amputée de certaines de ses prérogatives et empêchées dans ses élans pour des financements innovants ?
  • Question subsidiaire : Priez-vous en prison, vous arrive t-il d’y jeuner aussi pour demander qu’à Dieu votre élargissement notoire et exceptionnel à la faveur de ce Maouloud, surtout (Gamou 1439) ?

6 Commentaires

  1. Bonjour le Salon LUXE massage 78 518 10 12 / 70 833 19 52
    est très heureux de vous accueillir dans un cadre doux , spacieux , calme , discret , chaleureux , convivial et apaisant.
    De jeunes jolies coquettes et séduisantes masseuses talentueuses souriantes professionnelles et expérimentées vous proposeront des massages de grandes qualités pour vous détendre agréablement et vous relaxer en profondeur et en toute douceur.
    De nombreuses prestations vous sont offertes dans une atmosphère de détente et une ambiance chaleureuse :
    Massage relaxant – doux – intégral – sénégalais – Savonnage – tonifiant – Gommage du corps -Massage 4 mains avec deux charmantes masseuses
    CONTACT 77 680 01 02 / 77 403 97 90

Comments are closed.