Abdoulaye Diouf Sarr à Sonko : « Il doit grandir un peu »

Le coordonnateur de la Ccr de l’Apr qualifie de gamineries, les agissements d’Ousmane Sonko. Pour Abdoulaye Diouf Sarr, le leader du Pastef est dans son jeu favori, à savoir, celui de faire le Buzz. Pour lui, ces agissements n’ont qu’un seul dessein : attirer l’attention sur sa personne qui est loin d’intéresser le Président Macky Sall, encore moins le gouvernement.

«Je crois qu’il faut quand même être sérieux ; Sonko ne peut pas empêcher la République de marcher. Il doit savoir également qu’il est dans un État de droit, dans un État avec des institutions, avec des mécanismes qui fonctionnent régulièrement. Et je crois que c’est dans ce cadre-là que le jeu démocratique s’exprime. Tous ce qui est en train de se faire se fait de la manière la plus orthodoxe, sur la base des principes de l’État de droit. Mais nous comprenons que véritablement, toute sa stratégie, c’est une stratégie du Buzz ; et il est encore en train de jouer ce jeu-là pour attirer l’attention sur lui. Mais je crois que les étudiants de première année en marketing ont déjà compris son jeu».

Pour le maire de Yoff, les Sénégalais sont majeurs, vaccinés et responsables ; et donc, il ne peut pas les berner à travers son cinéma. «On peut continuer à être distrait par quelqu’un véritablement qui nous prend pour des enfants. Je pense il faut qu’il grandisse un peu, et je crois, que c’est mieux pour lui».

Le maire de Yoff s’exprimait en marge d’une cérémonie de remise d’aide aux élèves et étudiants de la Commune pour un montant de 20 millions Cfa. La municipalité assure avoir dégagé également 60 millions Cfa pour la réfection et la réhabilitation des établissements de la Commune, afin de faire du concept Ubbi tey Jang tey une réalité. Elle envisage également la construction, au-delà de l’école Kenjiro, qui est menacée de ruine, deux nouveaux établissements à Ouest foire, afin de combler le déficit en salles de classe de la localité.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here