CHARGES CONTRE GUY MARIUS SAGNA: le Procureur va revoir sa copie

Le procureur de la République aurait-il commis une bourde dans son communiqué de presse d’hier ? En tout cas, le très redoutable et redouté maître des poursuites semble avoir fait fausse route concernant l’accusation qui pèse sur les épaules de l’activiste Guy Marius Sagna. Serigne Bassirou Guèye pourrait être contraint en effet de rédiger un second communiqué qui préciserait que le militant de « Frapp France Dégage » est en réalité poursuivi pour « diffusion de fausses alertes terroristes », et non pour « diffusion de fausses nouvelles » comme cela est mentionné dans le communiqué d’hier. Une maldonne qui pourrait encore, dans certaines franges de l’opinion publique, être interprétée de mille et une manières…Nous y reviendrons.

Siaka NDONG