Comment l’Apr a « remis » Boughazelli aux enquêteurs…

On en sait un peu plus sur la comparution du député devant les enquêteurs. Selon notre source, qui partage avec Boughazeli la même formation politique, «depuis ces deux derniers jours plusieurs des responsables du parti (Apr) ont tous tenté de le joindre pour qu’il défère à la convocation. Plusieurs messages lui ont été envoyés. Ils sont même allés chez lui, dans la nuit du lundi, pour parler avec sa femme afin que ce dernier n’aggrave pas les choses en mettant mal à l’aise le Président de la République, Macky Sall».

Toujours selon notre source, une délégation composée de quatre parlementaire se sont rendu hier matin à son domicile à la Cité Alioune Sow, car Boughazeli leur avait donné rendez-vous en quittant Touba. «C’est devant eux qu’il avait décidé en premier lieu de faire un point de presse le soir. Mais nos camarades de parti lui ont intimé l’ordre d’y renoncer et l’invitèrent à dire seulement qu’il n’est pas en cavale et il va répondre aux gendarmes», a fait savoir un membre de l’Alliance pour la République et très connu à l’hémicycle.

Pour rappel, Seydina Fall alias Boughazeli a été auditionné le jeudi 14 novembre dans une affaire de trafic présumé de faux billets de banque d’un montant de 46 millions Cfa. Après sa libération tard dans la soirée, il devrait revenir le lendemain vendredi à la Section de recherches de la Gendarmerie de Colobane. Mais, il n’a pas déféré à la convocation. Hier, il est réapparu pour répondre à l’invitation du Commandant Mbengue. Ce dernier l’a renvoyé pour aujourd’hui à 16h00.