Le joueur gambien de Hambourg a-t-il menti sur son identité ?

Bakery Jatta évoluerait sous une fausse identité au sein du Hambourg SV, selon un quotidien allemand. Il s’appellerait Bakary Daffeh et aurait deux ans et demi de plus.

La Fédération allemande de football (DFB) a ouvert mercredi une enquête après des révélations de presse dévoilant qu’un joueur gambien du Hambourg SV, Bakery Jatta, évoluerait sous une fausse identité.

Selon les documents en possession du HSV (deuxième division), Bakery Jatta a 21 ans, et est arrivé de Gambie en Allemagne en 2015 à l’âge de 16 ans. Mais selon une enquête du quotidien Sport Bild , le jeune homme aurait par le passé joué en Gambie sous le nom de Bakary Daffeh. Il aurait deux ans et demi de plus que ce qu’indiquent ses papiers.

L’histoire de ce jeune réfugié gambien devenu une petite star du football avait fait les gros titres de certains journaux allemands. Mais selon Bild, il aurait en réalité joué pour plusieurs clubs en Afrique et également pour l’équipe nationale gambienne des moins de 20 ans.

Les témoignages de deux entraîneurs

Le journal cite deux entraîneurs qui ont identifié Bakery comme leur ex-joueur, Jatta Daffeh. Bild ajoute que la trace de Daffeh se perd en Afrique en août 2015, exactement la date à laquelle Bakery est arrivé en Allemagne, avec des papiers lui permettant d’évoluer en moins de 17 ans.

Début 2016, un examen médical du joueur avait révélé « que son développement biologique était achevé », avait affirmé à l’époque le directeur sportif de Hambourg Peter Knäbel. L’âge réel du joueur n’avait cependant pas été remis en cause.

Soutenu par son club

À la suite de ces révélations, le HSV a soutenu son joueur : « Nous avons le passeport valide de Bakery Jatta et son permis de séjour », indique le club, « Bakery a été exemplaire depuis son arrivée chez nous. Il s’est rapidement intégré dans notre équipe, nous l’apprécions comme joueur et comme personne. »

L’agent de Jatta, Efe-Firat Aktas, a nié auprès de la presse locale toute falsification : « Il a un passeport valide, qui a été vérifié. Tout le reste n’a pour nous aucun sens », a-t-il dit.

data-cke-saved-src=

Si les informations de Bild étaient avérées, Jatta s’exposerait à une annulation de son permis de séjour, ainsi qu’à une suspension par la DFB.