Révélations de la BBC : Réactions de Sonko, Omar Faye, Me Diouf…

EMMA DE L’ANETH, présidente régionale de Bp

La présidente régionale de Bp, Emma Delaney, s’est exprimée sur les révélations de la Bbc concernant les transactions financières « suspectes », effectuées sur le  Gaz sénégalais. « Nous avons eu échos de ce reportage de Bbc, mais nous n’avons pas encore eu le temps de l’étudier, de manière approfondie », a-t-elle réagi en marge d’une rencontre sur la question gazière à Dakar, livre la Rfm. Mais, elle indique cependant, que pour Bp, les transactions en question sont bien légales : «Je voudrais vous assurer que nous avons effectué des vérifications appropriées lors de l’acquisition des participations y compris sur les questions anti-corruptions et éthiques. Et nous avons eu la conclusion que rien ne s’opposait à ces transactions», argumente Mme Delaney.

OUSMANE SONKO
Le leader du Parti Pastef/Les patriotes, Ousmane Sonko, est revenu à la charge pour commenter les révélations faites par la chaîne Bbc sur un présumé scandale dans l’octroi du gaz sénégalais à Frank Timis. Le député de l’opposition trouve même «dérisoires» les montants avancés par la chaîne anglaise. «Fondamentalement, il n’y a rien de nouveau», a-t-il d’emblée réagi sur Sud Fm. «Aujourd’hui, cette affaire va connaître encore des épilogues. Je trouve que les montants avancées par Bbc sont dérisoires, parce qu’à ce niveau d’enjeu, il faut le prévoir sur des milliards de dollars», a ajouté Ousmane Sonko. Il rappelle avoir «détaillé le mécanisme qui a été utilisé pour spolier le pétrole et le gaz sénégalais, les mettre entre les mains d’un aventurier tel que Frank Timis avec la complicité d’Aliou Sall et avec l’onction du président lui-même qui a signé indûment des décrets pour octroyer ces blocs pétroliers, en sachant pertinemment qu’il ne remplissait ni les critères techniques ni les critères financiers, pour se taper des milliards sur le dos du peuple sénégalaise.»

OMAR FAYE LERAL ASKAN WI

Réagissant sur Zik Fm, Omar Faye le leader de Leral Askan Wi de dire : «Actuellement on est en train de vampiriser notre pétrole et notre gaz au profit des étrangers et le responsable n’est personne d’autre qu’Alioune Sall avec la bénédiction de son frère de président. Alioune Sall est une personne politiquement exposée et cela est un délit. Dans un vrai pays de droit, on n’aurait pas permis à Alioune Sall de tenir une conférence de presse. Ce qu’il fait, c’est une insulte aux Sénégalais qui souffrent, qui ne parviennent pas à manger convenablement à leur faim, sans compter les insuffisants rénaux qui peinent à assurer leur séance de dialyse, les problèmes d’eau, les écoles qui agonisent, les travailleurs exténués, pendant ce temps ils vont pomper 6000 milliards au détriment du peuple. D’ailleurs, cette affaire n’est pas une surprise pour moi, car je rappelle qu’Abdoulaye Wade et moi étions les premiers à parler de Petrotim. Alioune Sall est dans toutes les sauces, Petrotim, Cdc qui est la banque du Sénégal, Sahel Aviation, Bdk…  C’est vraiment scandaleux. Le Sénégal traverse des difficultés à tous les niveaux et nous comprenons maintenant l’empressement à dialoguer de Macky Sall.»

Me El HADJI DIOUF

Me El Hadji Diouf avocat de Frank Timis qui tenait une conférence de presse en même temps que son client, Aliou Sall, reste prudent sur ce scandale qui défraie la chronique. Interpellé sur cette affaire, l’avocat se garde de tout commentaire, préférant renvoyer la balle à ses clients. «Je vous renvoie aux intéressés. Je suis un avocat, donc un mandataire», s’empresse t-il de préciser. «Allez vous adresser à M. Aliou Sall. C’est vrai, je suis l’avocat de Timis et d’Aliou Sall mais je ne suis qu’un mandataire, mon mandant est en train de tenir une conférence de presse.  M. Aliou Sall est en train de donner une conférence de presse. Donc je ne serai pas en mesure de commenter cela», soutient-t-il.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here