Sexe à l’école Human Rights Watch persiste

Ce que répond Elin Martínez à Serigne Mbaye Thiam dans un entretien avec seneweb:  »Oui, nous avons lu la réponse du ministre de l’Éducation nationale, Serigne Mbaye Thiam. Cependant, nous n’avons pas reçu directement le communiqué. En fait, au mois de décembre 2017, nous lui avons envoyé une lettre avec nos conclusions et nos recommandations. Mais jusqu’à présent, pas sa réponse. Donc, c’est intéressant d’avoir la réaction de Serigne Mbaye Thiam et comme toujours nous l’invitions à une réponse officielle surtout sur ce que le gouvernement va faire pour protéger les enfants à l’école. Notre rapport a montré qu’il y a des filles qui souffrent à l’école, qui sont exploitées et harcelées.

Donc, il faut réagir même s’il y a des structures de l’Etat qui sont en place. Nous nous sommes concentrés sur ça. Nous avons fait des enquêtes et nous l’avons félicité pour avoir un cadre de coordination des stratégies mises en place. Mais quand même, on s’inquiète parce que parfois ils n’ont pas tellement appliqué les mesures. Donc, même si le gouvernement dit qu’il a ses structures en place, des agents qui sont chargés des inspections médicales, il doit voir ce qui se passe dans les écoles. »