Bateau coulé en Espagne: Un Sénégalais et un Marocain portés disparus

Les autorités espagnoles ont localisé mardi le bateau de pêche ayant coulé face au port de Barcelone après une collision avec un cargo russe, mais deux pêcheurs, un Sénégalais et un Marocain, sont portés disparus, ont indiqué à l’AFP les sauveteurs en mer.

Lundi après-midi, le bateau de pêche El Fairell, long de 25 mètres, avait heurté le cargo Midvolga 2, d’une longueur de 140 mètres, au cours d’une manoeuvre à 3 milles du port de Barcelone.

Deux des quatre membres de l’équipage du bateau de pêche avaient pu être récupérés par le navire marchand russe, a rappelé l’établissement public de Sauvetage et sécurité maritimes.

Les deux autres hommes qui étaient à bord – un Marocain de 34 ans et un Sénégalais de 37 ans – n’ont pu être retrouvés.

Selon la porte-parole du service de Sauvetage en mer, un hélicoptère et quatre embarcations ont été mobilisés mardi mais « la recherche en superficie a été infructueuse » pour le moment.

Seul le bateau accidenté a pu être localisé grâce à un vaisseau envoyé par l’administration régionale catalane équipé d’une sonde, et un navire de guerre de l’armée espagnole doté d’un sonar.

A 3 milles du port et 160 mètres de profondeur, « un objet » d’environ 20 mètres de long a été détecté. Selon la porte-parole, « il a été confirmé qu’il devait s’agir du bateau de pêche ».

Les circonstances de la collision font l’objet d’une enquête.

L’établissement de Sauvetage maritime a indiqué dans un communiqué qu’en attendant d’en savoir plus, la capitainerie de Barcelone « avait donné des instructions pour que le navire marchand Midvolga 2 soit retenu au port ».