Bilan de Macky Sall – Le verdict de la rue ce vendredi

Qu’elles soient autorisées ou interdites, les mobilisations pro et anti Macky Sall de ce vendredi vont donner lieu à un nouveau point de départ dans le combat entre l’opposition et la majorité au pouvoir. Si le face à face Y’en a marre contre Yakham Mbaye se tient comme prévu, la rue va dire si oui ou non, le Président Sall est entrain de gérer efficacement ce pays.

Par Ndiogou CISSE

Y’en a Marre et le camp de Yakham Mbaye ont intérêt à ce que leur manifestations soient autorisées. En décidant de descendre dans la rue,   le mouvement des rappeurs et le journaliste politicien semblent convaincus qu’ils ont des arguments à faire prévaloir dans ce combat autour de la gestion du pays. Si pour Y’en a marre, la gestion de Macky Sal du Sénégal  est catastrophique, pour son secrétaire d’Etat en charge de la communication, Yakham Mbaye et ceux qui pensent comme lui, le successeur du Président, Abdoulaye Wade a un bilan très positif à faire prévaloir. Ainsi à optant de se faire entendre à travers la rue, chaque camp campe dans ses droits et appelle les populations à sa cause. En effet, preuve que les protagonistes sont déterminés à juger Macky Sall par la rue, le secrétaire d’Etat à la communication, Yakham Mbaye dont la manifestation n’aurait pas reçu l’aval de son mentor a fait savoir qu’il   est décidé à l’organiser. Mr Mbaye qui a précisé n’avoir pas informé le Président Macky Sall de son initiative, a exprimé sa détermination à défier les jeunes de Y’en a marre le même jour et sur le même itinéraire qu’ils ont choisis pour exprimer leur sentiment sur la gestion du pays. D’ailleurs, Yakham Mbaye a soutenu n’avoir pas reçu d’injonction du Président lui demandant de surseoir à sa marche.  Si le préfet ne s’y oppose pas, il va donc faire face à Y’en a marre sans Thérèse Faye qui a révélé que le Président Macky Sall a demandé aux militants de l’APR de ne pas marcher le même jour que Y’en a marre. A l’appel de ce mouvement pour ce vendredi, des organisations de la société civile et des partis politiques ont promu de répondre. Ainsi Mankoo, le parti socialiste et  le parti Rewmi de l’ancien premier ministre, Idrissa Seck, seront aux côtés du mouvement Y’en a marre pour la marche prévue en début de cet après midi à la place de l’Obélisque. Tous ceux qui sont avec Y’en a marre sont persuadés que Macky Sall a déçu les Sénégalais. Mais de l’autre côté du camp du Président, on soutient que sa gestion est satisfaisante. Ce  vendredi est ainsi un jour qui va donner l’occasion à la rue de départager les pro et anti Macky.

 

 

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here