Braquage à Kothiary – La gendarmerie capture le chef du gang

 

 La gendarmerie de Tamba a mis fin aux agissements du chef du gang des braqueurs de Goudiry. Samba Séga Sy, puisque c’est de lui qu’il s’agit  a été perdu par sa pièce d’identité ramassée sur les lieux de la commission de son dernier acte en date.

Par Ndiogou CISSE

 

Samba Séga Sy, chef du gang qui dictait sa loi à Goudiry a été trahi par sa carte d’identité nationale tombée lors de son dernier acte en date, commis dimanche dernier. En fait, à l’instar de plusieurs habitants de cette zone qui ont été victimes des agissements de la bande, une d’entre elles a eu la chance de ramasser la pièce d’identité de Sy sur les lieux de son agression. Aussitôt avec d’autres victimes, dont certaines ont été attaquées le 20 février passé, elles se rendent à la mairie de Kothiary.. C’est de là avec un délégué du maire que le groupe des agressés débarque à la brigade de gendarmerie de Kothiary pour en informer les éléments. En collaboration avec leurs collègues de la brigade des recherches de Tambacounda, la chasse à Samba Séga Sy et ses acolytes est lancée par les pandores . Avec l’indice de la carte d’identité en main, ils n’ont pas mis de temps pour dénicher Samba Séga Sy. Le braqueur qui a été capté en pleine circulation à Tamba était à bord d’une moto pour mieux passer inaperçu. Mais il n’a pas échappé à la vigilance des hommes en bleu qui l’ont arrêté pour son transfèrement à la brigade de gendarmerie de Goudiry où les plaintes contre Sy et ses complices affluent. D’autres recherches sont en cours pour barrer la route au reste de la bande. Si à Dakar, les habitants sont sur le qui vive avec la recrudescence des cas de vol à mains armées,   ceux des autres parties du pays, notamment du Sénégal oriental sont aussi gagnés par la peur d’attaque. Avec la rapidité et le professionnalisme avec les quels ils font leurs opérations, certains se posent la question de savoir si les braqueurs ne bénéficient pas de quelques complicités. D’autres supputent en pensant que ce sont d’anciens militaires qui basculent dans le banditisme,