CONFLITS ET CONSTRUCTION DE LA PAIX EN SENEGAMBIE – Des acteurs se penchent sur la question à Ziguinchor

Faire l’état des lieux de la situation des femmes dans les conflits et la construction de la paix en Sénégambie méridionale sont l’objet de la rencontre qui a réuni, hier à Ziguinchor, des acteurs impliqués dans la recherche de la paix dans la sous-région.

Une cinquantaine d’acteurs d’organisations de la société civile, des plates-formes d’organisation locales des zones frontalières, d’autorités administratives, d’élus locaux en provenance des trois pays (Gambie, Guinée-Bissau et Sénégal) ont pris part hier, dans la capitale méridionale du pays, à une rencontre axée sur la problématique des  femmes dans les situations de conflit et de construction de la paix en Sénégambie Méridionale.

Portée par l’Ong Enda Diapol à travers le Projet d’appui à la promotion d’une approche transfrontalière et multi-acteurs de prévention des conflits et construction durable de la paix, en partenariat avec  The association of Non Governemtal Organisations (Tango) et Afrique Enjeux (Afex) grâce à un soutien financier de l’Agence autrichienne de développement (ADD), ce forum de Ziguinchor ambitionne d’identifier les difficultés et problèmes vécus par les femmes dans les conflits au niveau des zones transfrontalières de la Sénégambie méridionale ; mais également de recenser et partager les expériences et initiatives (actions) des femmes dans la prévention, la construction de la paix dans les espaces frontaliers.