Côte d'Ivoire: retour au calme à Adiaké, les mutins demandent pardon

Les rues sont redevenues paisibles à Adiaké et les militaires mutins des forces spéciales sont retournés dans leur caserne. A la mi-journée, le haut commandement de l’armée s’est rendu dans cette ville à une centaine de kilomètres à l’est d’Abidjan pour entendre ces mutins faire amende honorable.