Diaspora Sénégalais du Benelux La Belgique abrité – Les premières assises

 

Les premières assises décisives de la diaspora sénégalaise du Benelux se sont tenues en Belgique. Présidées par l’Ambassadeur du Sénégal, son Excellence Amadou Diop, elles ont réuni les émigrés Sénégalais en Belgique, en Hollande et au Luxembourg.

 

Par Ndiogou CISSE  

Les  premières assises de la diaspora sénégalaise du Benelux initiées par l’Observatoire des Sénégalais de la Diaspora (OSD) ont eu lieu le 28 janvier à Bruxelles, capitale de l’Europe  en présence d’acteurs dévoués, représentant une trentaine d’organisations, venus  de la Belgique, des Pays Bas et du Luxembourg. La cérémonie officielle a été présidée par SEM Amadou Diop, ambassadeur du Sénégal en Belgique en présence de son premier Conseiller Paul Benoit Sarr qui a participé aux travaux, de Mamadou Diallo, directeur de la Confédération syndicale internationale (CSI) et tant d’autres acteurs de la diaspora de la Benelux. De riches réflexions ont émané de ces assises sur la situation des sénégalais vivant dans cet axe dans une perspective de contribution au réel développement du pays. Les  premières assises de la diaspora sénégalaise du Benelux tenues ce samedi 28 janvier à Bruxelles ont connu un succès notable au vu des participants et de a qualité des débats impulsés par les acteurs et les représentants de la diplomatie sénégalaise. Une première dans l’histoire des sénégalais vivant dans trois ces pays qui ont su partager leurs préoccupations majeures  dans une volonté d’amélioration de leur existence de vie et d’apport au pays. Dans  son allocution SEM Amadou Diop a déclaré :  » Au nom du Président Macky SALL, du Gouvernement et du Peuple sénégalais tout entier, je voudrais vous redire toute la fierté qui m’habite, à chaque fois je me retrouve auprès des membres de la diaspora sénégalaise pour échanger avec eux sur les défis qui les interpellent, et leur renouveler la totale disponibilité de la Mission diplomatique à œuvrer, sans relâche, au renforcement de leur promotion, de leur protection et de leur assistance « . C’est d’ailleurs dans cet esprit que l’ambassade du Sénégal en Belgique s’investit pleinement dans ses missions consulaires de protection, gestion et d’accompagnement des ressortissants sénégalais auprès du pays hôte, soulignera le chevronné diplomate. « C’est dire que les objectifs de votre rencontre cadrent parfaitement avec la stratégie du Gouvernement en matière de promotion des Sénégalais de l’Extérieur et leur implication accrue dans le processus de Développement économique et social du Sénégal. En effet, la prise en compte des préoccupations des sénégalais établis à l’étranger, en particulier, ceux en situation de détresse, demeure un axe fondamental de notre politique extérieure » ajoutera-t-il au cours de son intervention. En réalité, les participants ont relevé les efforts constants et soutenus consentis des services diplomatiques pour l’immatriculation consulaire, la délivrance de passeport et l’enrôlement de la carte nationale d’identité, la légalisation des documents, la gestion diligente de l’état-civil, les démarches suivies d’assistance sociale, la présence soutenue et le soutien aux activités sociales, culturelles, sportives, religieuses qui « s’inscrivent parfaitement dans ce noble sacerdoce au service de la communauté conformément aux orientations du Chef de l’Etat, Son Excellence Monsieur Macky SALL » a réitéré son Excellence Amadou Diop. Avec les présentations thématiques importantes axées sur les relations entre les communautés et leurs représentations diplomatiques, sur le rôle et la place de la diaspora du Benelux dans le développement du Sénégal, des échanges  pointus ont eu lieu, en toute synergie, entre les participants.

Des questions cruciales  évoquées ont concerné les acquis, les forces, les points faibles et les perspectives de la diaspora; y compris les défis auxquels les sénégalais de la diaspora du Benelux sont appelés à relever pour un meilleur apport au développement du pays.

Au terme de cette rencontre modérée par Dame Diouf d’Anvers, les acteurs se sont engagés à concevoir un répertoire pour l’ensemble des structures et initiatives sénégalaises œuvrant sur l’axe trilogique du Benelux, également à  renforcer la communication au sein de la communauté d’abord et ensuite entre celle-ci vis-à-vis des services diplomatiques pour relever les défis de l’émergence. Plusieurs autres points aussi intéressants, comme la création d’une banque de la diaspora, ont été abordés dans le cadre de ces  premières assises organisées par l’OSD. Cette banque devrait permettre de capitaliser les envois de fonds des émigrés, de permettre l’épargne et le crédit aux sénégalais de la diaspora. Un comité de suivi restreint a été mis en place pour assurer le suivi des conclusions décisives produites au cours de ces assises. De même, outre la contribution et les présences remarquées des délégations des Pays Bas conduite par Victor Ndong de l’association sénégalaise des Pays-Bas et celle du Grand-Duché de Luxembourg sous la houlette de Xavier Manga, président de l’association des Sénégalais du Luxembourg,  d’acteurs crédibles de la diaspora sénégalaise de la Belgique ont mis en avant toutes leurs expertises et leurs compétences au service de ces assises qualifiées d’historiques par les participants. En effet,  » C’est la première fois depuis 28 ans qu’une telle initiative soit mise en place  dans le Benelux et particulièrement en Belgique », dira le doyen Ousmane Ndiaye d’Anvers, un des monuments de la diaspora sénégalaise du Royaume par ailleurs président de l’association Diokko. Une perspective sortie de ces assises est désormais d’organiser annuellement cette rencontre pour échanger et partager les questions de l’heure. Un défi que se charge de relever le journaliste Jamil Thiam, un des initiateurs de cette rencontre.