Donald Trump ou le grand flou au Proche-Orient

Editorial du « Monde ». Il faudra attendre plusieurs mois avant de mesurer l’implication exacte des propos vagues et parfois contradictoires qu’ont tenus Donald Trump et Benyamin Nétanyahou. En recevant à la Maison Blanche, mercredi 15 février, le premier ministre israélien, le président américain a voulu marquer sa différence, sur le fond et sur la forme, avec son prédécesseur, Barack Obama. Les deux dirigeants ont échangé amabilités et gestes d’estime. Les messages adressés en public suscitent toutefois des interrogations.

Comments are closed.