ÉDUCATION – Le Saems/Cusems en ordre de Bataille

Vers une perturbation du Système éducatif avec le dépôt de préavis de grève du Saems/Cusems ? Face à la presse hier, le Secrétaire général du syndicat a dénoncé avec force l’immobilisme du gouvernement 5 mois aprèsles assises de Saly. «5mois aprèsla rencontre de Saly, nous avons constaté l’immobilisme du gouvernement quant à la matérialisation de ces accords là. C’est la raison pour laquelle nous avons été instruits par le bureau exécutif pour déposer ce préavis de grève sur la table du Gouvernement». Le Saems exige le règlement des questions entre autres, les passerelles professionnelles, sur le corps des administrateursscolaires,surle système de rémunération des agents de la Fonction publique, aussi sur les sortants du Cedeps de Thiès, et enfin, les sortants de l’Ust Gaston Berger de saint Louis. «Sur toutes ces questions, nous interpelons le gouvernement pour qu’on ait desrencontres afin de voir ne serait-ce que la volonté de matérialiser ces accords». Les camarades de Saourou Sène déplorent également la gestion anti-démocratique du ministère de l’Éducation particulièrement de son Drh qui,selon eux, fonctionne comme un robot. Pourle Sg, la direction va droit versla catastrophe, car même pour les cas de travailleurs malades et qui nécessitent une intervention rapide, le ministre leur demande d’attendre que la commission se réunisse pour statuer sur le cas. Et cela dit-il, se traduit par une remise en cause des acquis des enseignants. Saems/Cusems a décidé d’effectuer une tournée auprès des chefs religieux pour leur faire part de la situation avant d’entamer la lutte. Une façon de dégagerleurresponsabilité en cas de perturbation majeure constatée dans le système éducatif. Sénégalais dans les jours à venir.