Elections en Birmanie: victoire en demi-teinte pour la LND d’Aung San Suu Kyi

En Birmanie, le parti d’Aung San Su Kyi remporte presque la moitié des sièges vacants aux élections législatives partielles, selon les premiers résultats. Mais les résultats de ce scrutin illustrent un mécontentement grandissant dans le pays.

Avec neuf sièges remportés sur dix-neuf, la Ligue nationale pour la démocratie d’Aung San Suu Kyi a décroché près la moitié des sièges vacants lors des élections législatives partielles en Birmanie. Mais elle est battue dans plusieurs régions habitées par les minorités ethniques.

Selon les premières estimations, la LND conserve ses positions autour de Rangoon, la capitale économique et la plus grande ville de Birmanie, ainsi que dans les régions centrales situées plus au nord du pays. Elle essuie en revanche une défaite dans des régions plus lointaines comme l’état du Mon ou celui d’Arakan. Situés respectivement au sud et à l’ouest de la Birmanie, ces Etats peuplés par des minorités ethniques sont le théâtre de violents conflits armés qui s’enlisent malgré les promesses d’Aung San Suu Kyi de rétablir la paix. La LND est régulièrement accusée de vouloir écraser les cultures des minorités locales.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here