En partance pour Kaolack – Khalifa Wade débarque Mimi Touré

 S’il ne dépend que de Khalifa Wade, Mimi Touré ne sera pas à Kaolack. Pour débarquer l’ancien premier ministre en partance pour la capitale du Saloum, le responsable de Benno Bokk yaakaar déclare « être indigné par les balades infructueuses de Mimi Touré à Kaolack ».

 

Par Ndiogou CISSE

En mettant les pieds dans le plat des prises de positions sur l’arrivée de Mimi Touré en Kaolack, le responsable de Benno Bokk yaakaar, Khalifa Wade se dit «  indigné par ses balades infructueuses » dans la ville de Mbossé. Khalifa Wade qui parle de  «  tentative de redéploiement de l’ex-Premier ministre, Mimi Touré dans le Saloum », estime qu’elle y « cherche désespérément une nouvelle base politique, après sa cinglante défaite de Grand-Yoff ». Le responsable du parti de Macky sall qui débarque Mimi sur la route de Kaolack de prévenir que son arrivée dans la ville «  risque de remettre en cause d’incontestables acquis enregistrés depuis 2012 ». En désignant l’ancien Premier ministre devenue envoyée spéciale du Président Sall, Khalifa Wade déclare : « que cette dame qui ignore l’importance et le poids politique de Benno Bokk Yaakaar dans Kaolack et son monde rural doit savoir que lors des dernières élections locales de 2014 le Parti Socialiste (PS) avec comme tête de liste Birame Ndék Ndiaye, l’Alliance des Forces de Progrès sous la houlette de Sidy Traoré et même des pans de Benno Bokk Yaakaar et de l’Alliance pour la République (APR) respectivement dirigés par Mapathé Bâ et Gallo Sow avaient fait cavaliers seul et obtenu un total de 11000 voix ». Khalifa de poursuivre : «  Mimi doit aussi savoir qu’à Kaolack, nous avons toujours gagné depuis la présidentielle, sans ces compagnons de circonstance qui l’accompagnent : Moussa Fall et Malick Guèye ». Insistant contre le militantisme de Mimi Touré à Kaolack, Khalifa Wade clame : «  je suis indigné par les balades infructueuses et pathétiques de Mimi Touré à Kaolack aux côtés de ces derniers qui, au départ, qualifiaient Benno Bokk Yaakaar de Coalition d’escroquerie ».

 Même lors de la fête des femmes du 08 mars, fait savoir Mr Wade, « au lieu de rester à Dakar, accompagner la dynamique féminine impulsée par le Ministre de la Femme, notre ex-Chef de gouvernement se baladait dans le Saloum sans aucun intérêt, politique, social encore moins économique ». Visiblement remonté contre Mimi, le responsable de Benno soutient  que: «  face à ces agissements qui suscitent pitié, nous interpellons la Direction de la Coalition Benno Bokk Yaakaar, nous interpellons le Président de la République, Macky Sall pour que Mimi Touré soit freinée pendant qu’il est encore temps ». Faute de quoi, menace Khalifa Wade, «  elle sera entièrement et totalement responsable de toute inversion de la tendance victorieuse acquise par Benno Bokk Yaakaar depuis la présidentielle de mars 2012 ».