La femme de mon oncle m’a déclaré son amour…

Ce n’est pas simple de s’exprimer devant d’autres personnes mais j’aimerais avoir l’avis des internautes.
Mon nom est Arnaud et j’ai 22 ans. Le cousin de mon papa est venu me chercher en Afrique pour que je vienne vivre chez lui en Europe. Pour moi, c’est une grande chance car je peux envoyer de l’argent à mes parents. Je suis vraiment reconnaissant pour tout ce que mon oncle a fait pour moi. Dès mon arrivée, j’ai pu constater que la femme de mon oncle était très extravertie et spontanée. Elle échangeait beaucoup avec moi et me posait des questions sur mon pays d’origine. Un jour, elle m’a dit qu’elle me trouvait plus joviale que mon oncle. Elle trouvait que ce dernier était renfermé et casanier.

La femme de mon oncle aime sortir et profiter de la vie. Comme mon oncle n’aimait pas aller en boîte de nuit, il me demandait d’accompagner sa femme. Elle a commencé à se confier à moi et à me dire que la solitude dans laquelle la plongeait mon oncle à cause de sa manière d’être, l’a poussée plusieurs fois à flirter avec d’autres hommes.

C’était vraiment difficile pour elle d’être avec un homme qui communique rarement et il est toujours en train de travailler. J’ai essayé de la raisonner et je lui ai dit que « s’il travaillait autant c’était pour prendre soin d’elle ». Apparemment, elle était vraiment agacée par le silence de mon oncle.

C’est un homme très calme, il ne répondait jamais aux insultes de sa femme. J’ai assisté à certaines de leurs scènes de ménage mais sa femme finissait par se taire face au refus de mon oncle de participer à des disputes inutiles selon lui.

Un jour, où j’accompagnais ma tante, elle m’a demandé si j’avais une copine. Elle a commencé à me draguer et à me demander si je pouvais prendre soin de son petit cœur. J’ai senti qu’elle était triste. Pour éviter le pire, j’ai préféré quitter la maison de mon oncle et je suis parti vivre chez un ami.

Qu’auriez vous fait à ma place?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here