FOOT – COMPETITIONS AFRICAINES – Les défis qui attendent Us Gorée et Niary Tally

Les compétitions interclubs de la Caf démarrent ce week-end. Ambassadeurs du Sénégal cette saison, l’Us Gorée (Ligue des champions) et Niary Tally et (Coupe de la Caf) devront déjà réussir leur entrée en lice et faire mieux que les représentants de ces dix dernières années.

C’est bientôt reparti pour de nouvelles aventures africaines pour les clubs sénégalais. Cette année, ce sera le tour de l’Us Gorée et Niary Tally. Champions du Sénégal, les Insulaires affronteront, ce samedi au stade Demba Diop, le club guinéen du Horoya AC en match aller du tour préliminaire de la Ligue africaine des champions. Les Galactiques, eux, vainqueurs de la Coupe du Sénégal, seront en déplacement au Cameroun pour défier Apejes Fa de Mfou, ce dimanche (aller tour préliminaire de la Coupe de la Confédération africaine de football).

Ces deux équipes auront la lourde tâche de faire oublier l’élimination prématurée de l’As Douanes et de Génération Foot (GF) la saison dernière. Les Gabelous, champions du Sénégal en 2015, étaient sortis de la Ligue des champions de la Caf dès les préliminaires par le Horoya AC. Les Guinéens ont tenu en échec (0-0) les Douaniers à l’aller à Dakar avant de les étriller au retour (4-0), à Conakry. L’Académie de Déni Birame Ndao avait subi le même sort face aux Nigériens du Nasarawa United FC. Ces derniers s’étaient imposés (2-1) à l’aller puis avaient validé leur ticket (0-0) à Dakar.

Les ambassadeurs sénégalais aux compétitions africaines ont donc l’obligation de dépasser au moins la phase préliminaire.

Us Gorée : assurer à domicile

Cette année, la Ligue des champions de la Caf se jouera sous un nouveau format. Le premier tour sera qualificatif pour les 16es de finale. Les équipes victorieuses des seizièmes de finale accèderont à la seconde phase de la compétition qui passera de deux poules de quatre à quatre poules de quatre. Les deux premiers de chaque poule seront qualifiés pour les quarts de finale. Les équipes battues en seizièmes de finale disputeront, comme précédemment, un barrage avec les vainqueurs des seizièmes de finale de la Coupe de la Confédération pour l’accession à la phase de poules (au nombre de quatre (comme pour la Ligue).

Il suffit dorénavant de passer deux tours pour accéder à la phase des poules. C’est donc une opportunité à saisir pour les Goréens pour réaliser l’exploit. Mais encore faudrait-il surmonter l’obstacle du Horoya FC.

Face aux Guinéens, bourreaux de l’As Douanes l’an passé, les Goréens devront éviter de faire la même erreur que les Douaniers. Aly Male et ses joueurs devront prendre les choses en main dès la manche aller, ce samedi au stade Demba Diop. Pour cela, les Insulaires devront faire mieux que ce qu’ils ont montré depuis le début de la Ligue 1. Car les Insulaires sont mal en point en ce moment. Classés à l’avant-dernière place de Ligue 1, avec seulement 8 points, les ‘’bleu-blanc’’ n’ont enregistré qu’une seule victoire en 10 matches. Ils devront également se montrer plus adroits devant les buts. En 10 apparitions, l’attaque goréenne n’a marqué que 6 buts.

Niary Tally : réussir le baptême du feu

Après son accession à l’élite du football sénégalais en 2010, le club de Niary Tally – Grand Dakar – Biscuiterie (NGB) ira au Cameroun à la découverte de l’Afrique. Les Galactiques, qui ont fini de se faire un nom au Sénégal, tenteront pour leur baptême du feu de bien représenter les couleurs nationales. Pour cela, le coach Demba Mbaye et ses protégés devront déjà revenir avec un résultat positif face à Apejes Fa de Mfou, un autre novice dans cette compétition.

Avec 15 points pour une 5e place, Niary Tally devra rectifier le tir. Il a réalisé un début de championnat en dents de scie (4 victoires, 3 défaites et autant de nuls). Pour y arriver, le staff de NGB  a choisi de se rendre en Mauritanie ‘’pour mettre les joueurs dans de meilleures conditions de préparation et prendre la température’’, selon le jeune entraîneur Demba Mbaye. Ce dernier a d’ailleurs rassuré en déclarant, sur Wiwsport, avoir ‘’observé la manière de jouer de l’adversaire’’. ‘’Nous avons donc décidé de travailler sur le ballon au sol’’, a-t-il renseigné concernant la préparation du match.

LOUIS GEORGES DIATTA