Incident d’audience

Lors du procès des sapeurs pompiers hier, le commandant Birame Wone s’en est vertement pris à Me Assane Dioma Ndiaye, constitué dans cette affaire pour défendre les intérêts de la famille du défunt Chérif Ndao. En effet, dans sa plaidoirie Me Assane Dioma a rendu hommage aux forces de l’ordre. Ce qui a mis le commandant Wone dans tous ses états. «Aucun avocat des droits de l’homme ne s’est constitué pour défendre le policier Fodé Ndiaye. On a plutôt vu des avocats qui sont venus défendre des criminels et qui ont mis la pression sur la justice qui a libéré ces derniers», s’est emporté le commandant Wone qui poursuit son réquisitoire : «tous les maux que nous avons sont dus aux avocats des droits de l’homme. Nous n’avons pas besoin de vos hommages». Atteint dans sa dignité, le président de la Lsdh a coupé net son contempteur en le descendant en flammes. «Vous n’avez aucun mérite, vous n’êtes pas digne d’hommage», assène Me Ndiaye à l’endroit du commandant Wone. Devant cette situation, il a fallu l’intervention du président du tribunal pour calmer le jeu.