Criminalité transfrontalière : Les bons points de l’opération « Benkadi »

La coopération entre la Côte d’Ivoire, le Mali et le Burkina Faso en matière de lutte contre la criminalité transfrontalière est en marche. Des hauts gradés de la police de ces pays étaient hier en conclave dans la capitale sénégalaise. Au cours de cette rencontre, les résultats de l’opération Benkadi ont été dévoilés. Cette opération s’est déroulée du 8 au 12 juillet 2019. Elle avait mobilisé quelque 320 officiers de 18 agences d’application de la loi, couvrant 19 postes et axes frontaliers terrestres de la Côte d’Ivoire, du Mali et du Burkina Faso. Cette opération menée conjointement par ces pays a permis entre autres, la saisie de 18 voitures de valeurs volées, 17 kg de cannabis, 6,5 tonnes de médecine frauduleuse, 50 kg de mèches explosives, 1 carabine avec 789 munitions, 33 bâtons de dynamites, 10 détonateurs, l’arrestation de 15 personnes et l’identification et le sauvetage de 33 mineurs victimes potentielles de traite d’être humains. L’opération Benkadi a été mise en œuvre d’avril à septembre 2019 grâce à l’appui de l’Onudc, d’Interpol, de la police des Nations-Unies (Unpol), de la Mission multi-dimensionnelle intégrée des Nations-Unies pour le Mali (Minusma) et de la Division de police du département des opérations de maintien de la paix des Nations-Unies (Dpka).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here