La Cour des comptes appelle à sortir de l’impasse à Saclay

Pour la Cour des comptes, la construction d’une grande université de rang mondial, au cœur du projet de Saclay sur lequel l’Etat a engagé plus de cinq milliards d’euros, est au point mort.

Dans son rapport annuel, rendu public mercredi 8 février, la Cour des comptes pointe la situation de blocage dans laquelle se trouve l’université Paris-Saclay. Unissant sur le plateau francilien (Essonne et Yvelines) les fleurons français de l’enseignement supérieur et de la recherche – l’université Paris-Sud, CentraleSupélec, Polytechnique, l’ENS Cachan, le CNRS, le CEA… –, le projet bute depuis plusieurs mois sur des désaccords entre ses dix-huit membres concernant le modèle de gouvernance à suivre. Avec, en arrière-plan, les tutelles ministérielles – Bercy, la Défense et l’enseignement supérieur – qui n’arrivent pas à s’entendre.