La Hongrie relance la détention systématique des migrants, l'ONU s'inquiète

Budapest réintroduit la détention systématique des migrants. Le texte a été adopté à une large majorité par le Parlement, ce mardi 7 mars 2017. La mesure avait été supprimée en 2013 sous la pression de l’Union européenne et du Haut Commissariat de l’ONU aux réfugiés (HCR).

La nouvelle loi prévoit que les migrants seront placés dans des « zones de transit », aux frontières serbe et croate. Ils y seront détenus, dans des conteneurs spécialement aménagés à cet effet et entourés de hautes clôtures en fil de fer barbelé, le temps qu’une décision définitive soit prise sur leur demande d’asile.