Le coton fortifie le secteur secondaire sénégalais

La Direction de la prévision et des études économiques(Dpee) , souligne qu’au mois de mai 2018, le secteur secondaire s’est consolidé de 14,3%, en variation mensuelle.

Elle explique cette situation  principalement par  les bons résultats enregistrés au niveau de l’ « égrenage de coton et fabrication de textiles », des activités extractives (+22,5%) et des industries chimiques (+35%). A l’inverse, des contreperformances sont relevées dans la fabrication de matériaux de construction (-5,6%), la construction de matériels de transport (-43,1%) et la fabrication de «papier et carton» (-3,3%).
Sur une base annuelle,  note la Dpee , une progression de 0,9% de l’activité du secondaire est enregistrée au mois de mai 2018, essentiellement portée par les industries extractives (+25,3%), l’« égrenage de coton et la fabrication de textiles » (+167,9%), le travail de bois (+38,4%), la fabrication de produits en caoutchouc (+27,3%) et la métallurgie-fonderie (+28,4%). Toutefois, des contreperformances sont particulièrement enregistrées dans la construction (-13,2%), la fabrication de matériaux de construction (-6,4%) et les conserveries de viande et de poissons (-8,9%).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here