Le décret anti-immigration de Donald Trump « pourrait aggraver le terrorisme »

De nombreux experts américains sur la question du terrorisme ont fustigé le récent décret anti-immigration, signé vendredi 27 janvier par Donald Trump, et interdisant pendant 90 jours l’entrée sur le territoire américain aux ressortissants de sept pays majoritairement musulmans : le Yémen, l’Iran, la Libye, la Somalie, le Soudan, la Syrie et l’Irak. Intitulé « Protéger la nation contre l’entrée de terroristes étrangers aux Etats-Unis », ce décret est une application d’une des promesses de campagne du candidat républicain, qui affirmait qu’il mettrait fin à l’immigration issue des pays qui « exportent le terrorisme ».

2 Commentaires

Comments are closed.