Le haut conseiller Mamadou Omar Bâ offre le petit déjeuner aux candidats

A Diourbel, près de 2000 personnes se sont massées hier à la préfecture pour s’inscrire sur les listes électorales et pour l’obtention de la carte biométrique d’identification. Le haut conseiller Mamadou Omar Bâ dit Mama, a offert le petit déjeuner.

La préfecture de Diourbel a été prise d’assaut très tôt dans la matinée d’hier par des militants de l’Apr, de la coalition Benno bokk yakaar, des autres partis politiques et par de simples citoyens. Tous confondus, ils se sont donné rendez-vous au siège de l’institution pour s’inscrire sur les listes électorales et pour l’obtention de la carte biométrique d’identification. Le président de la République Macky Sall, a rappelé le haut conseiller des collectivités territoriales Mamadou Omar Bâ, a souhaité atteindre 4 millions d’inscrits sur les listes électorales. Pour y arriver, a-t-il estimé, il faut que tous les responsables s’y mettent avec foi et beaucoup de détermination. C’est ainsi que pour la journée du lundi 6 février (hier), qui a été retenue pour les inscriptions, a-t-il confié, toutes les dispositions ont été prises à leur niveau. Tous les quartiers, les coins et les recoins ont été ratissés et les populations ont été mobilisées pour se faire inscrire, a-til dit. «Des véhicules ont été mis à leur disposition sans distinctions et sans considérations politiques. Je leur ai offert le petit déjeuner et même si les moyens étaient présents, je leur aurai bien offert le déjeuner». L’essentiel pour lui, a-t-il consi- déré, c’est de faire inscrire le maximum de personnes d’où qu’elles proviennent dans la commune ou le département, a- t-il décidé. «Je ne pouvais pas rester indifférent aux difficultés qu’ont enduré ceux qui sont ve- nus des villages. C’est pourquoi qu’en toute modestie j’ai fait ce geste. Je trouve que les 4 millions d’inscrits escomptés par le président de la République, Macky Sall, c’est peu. Mon am- bition, aujourd’hui, c’est qu’on arrive à faire inscrire plus qu’il ne le souhaite». Pour mettre en œuvre ce souhait, le haut conseiller compte ainsi faire ressortir dans le département de Diourbel un minimum de 800 à 900.000 inscrits». Pour le haut conseiller des collectivités territoriales, il ne devrait pas y avoir de distinctions dans les inscriptions, car, a-t-il soutenu, pour atteindre l’objectif sus visé par le président de la Ré- publique, Macky Sall, et même le dépasser, leur mission en tant que responsables à la base est de faciliter l’inscription de tous les citoyens sans parti pris. Pour ce qui sera de la journée de vendredi prochain, réservée à l’inscription des malades et des vieillards, le haut conseiller Mamadou Omar Bâ dit Mama a pris la ferme résolution de ne ménager aucun effort pour leur assurer le même soutien, confie t-il.