Le papy de 76 ans voulait abuser d’une fille en plein jour

Accusé d’attentat à la pudeur et coups et blessures volontaires à Touba, Serigne Modou Niang âgé de 76 ans a été reconnu coupable et condamné à un mois avec sursis hier par le tribunal de Diourbel. Le vieil homme a comparu hier devant le Tribunal de grande instance de Diourbel pour répondre des délits d’attentat à la pudeur et coups et blessures volontaires. Alcoolique il s’est invité au domicile de la famille Ndiaye sis au quartier Touba Fatou Marjane. Sur les lieux, il se rend compte qu’il n’y avait que l’adolescente D N qui s’occupait des taches ménagères. Aussitôt, il se jette sur elle. La fille se débat et crie à l’aide. Mais, il s’agrippe et se blottit contre elle jusqu’à ce qu’un voisin du nom de Hafé Diagne ne vole au secours de la fille. Devant le tribunal, Serigne Modou Niang a tout nié en bloc. Des dénégations qui n’ont pas empêché sa condamnation pour coups et blessures volontaires à un mois avec sursis.