Le Parquet requiert 5 ans contre le chef de poste des Asp du tribunal de Rufisque

L’Asp Abdou Khafor Diop risque de passer 5 longues années derrière les barreaux pour soustraction sur les deniers publics au tribunal de Rufisque. En détention préventive depuis le 7 février, il sera édifié sur son sort demain.

L’émotion a été vive hier, dans la salle du tribunal des flagrants délits de Dakar, après le réquisitoire du ministère public. Qui a demandé 5 ans de prison contre l’Asp Abdou Khafor Diop et non moins chef de poste du tribunal d’instance de Rufisque, pour soustraction sur les deniers publics. Le Parquet s’est empressé de se justifier en soutenant : ‘‘Dura lex sed lex’’ (la loi est dure mais c’est la loi). Le sursis étant exclu pour le cas de ce prévenu, il a ainsi requis ‘’la peine minimale’’, malgré une circonstance aggravante, dans la mesure où il était en service.  Qu’est-ce qui s’est passé dans cette affaire ? Le maître des poursuites explique qu’Abdou Khafor Diop, préposé à la surveillance du lundi au samedi, a été surpris dans le bureau de l’administration du greffe par son collègue Khadim Mbaye. Après vérification, la disparition de 2 scellés constitués d’un téléphone portable et de la somme de 90 000 F CFA a été constatée. Placé sous mandat de dépôt, depuis le 7 février dernier, l’Asp a continué de nier les faits.