Les Bleus en finale – La 6ème équipe africaine passe

L’équipe de France a rejoint la finale de la Coupe du monde pour la troisième fois de son histoire en dominant la Belgique (1-0) ce mardi, sur un but de Samuel Umtiti. Les Bleus viseront une deuxième étoile dimanche, contre l’Angleterre ou la Croatie.

Le match : 1-0
Elle était là, elle leur tendait les bras. Les Bleus l’ont saisie à pleines mains. Dimanche, ils joueront la finale de la Coupe du monde ! Pour la troisième fois de son histoire, après 1998 et 2006, l’équipe de France aura cette immense chance. Vingt ans après avoir soulevé le trophée à la maison, c’est à Moscou que Didier Deschamps et ses joueurs tenteront d’aller chercher le Graal. Ce sera face à l’Angleterre ou à la Croatie. Mais avant d’y penser, il faut savourer. Car leur victoire contre la Belgique (1-0), ce mardi, a été acquise de haute lutte. Les Diables rouges n’avaient plus perdu depuis 24 matches. On redoutait leur attaque, mais c’est la défense française qui a eu le dernier mot.

Le Match…

Dès la première action, Kylian Mbappé a donné le ton. Une accélération, des défenseurs belges pris de vitesse et la soirée promettait d’être animée. À des années-lumière du match contre l’Uruguay (2-0). Il n’a pas fallu attendre longtemps pour voir Eden Hazard lui répondre, mais son centre a été coupé in extremis par Umtiti au premier poteau (6e). À chaque fois qu’elles en ont eu l’occasion, les deux équipes se sont engouffrées dans les rares espaces laissés par l’adversaire. C’était prévu mais difficile à empêcher. Hazard, intenable, a failli ouvrir le score d’une frappe trop croisée (15e). Puis l’ancien Lillois a vu son tir dévié par une tête de Varane juste au-dessus de la barre (19e). Les Bleus reculaient, souffraient mais tenaient bon. Un grand Hugo Lloris, encore auteur d’une parade exceptionnelle sur une frappe en pivot d’Alderweireld (21e), a sauvé les siens, comme il l’avait fait contre l’Uruguay.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here