LUTTE CONTRE L’EXTREMISME – La gendarmerie se penche sur la radicalisation

En marge de la célébration des dix ans de la création de l’Ecole des officiers de la gendarmerie nationale (EOGN), des acteurs de la défense et de la sécurité se penchent, du 12 au 18 février, sur le terrorisme d’inspiration religieuse, à la caserne Mame Bounama Fall de Ouakam.

‘’Comprendre comment fonctionne la radicalisation est une impérieuse nécessité pour les forces de défense et de sécurité, chargées de combattre le terrorisme et toutes formes de radicalisation violente’’, a estimé hier le ministre des Forces Armées qui présidait hier la cérémonie d’ouverture de la cérémonie marquant les 10 ans d’existence de l’Ecole des officiers de la gendarmerie nationale (EOGN) . Pour Augustin Tine, le choix du thème de la radicalisation des jeunes confirme tout l’intérêt et l’attention que le Sénégal et ses forces de défense et de sécurité accordent aux menaces asymétriques et de ses relations multiformes avec une frange importante de  la population qu’est la jeunesse. ‘’On observe ici en Afrique et partout dans le monde une montée de l’extrémisme professant un discours radical et violent. Les mouvements et groupes qui s’inscrivent dans cette idéologie proposent aux jeunes une offre politique comme alternative à la démocratie’’, a fait remarquer le ministre.