Mahammad Dionne : «Le permis à points est une urgence»

Le Premier ministre, Mahammed Boun Abdallah Dionne, préside depuis ce matin un Conseil interministériel consacré à la sécurité routière. Une rencontre qui réunit les ministres des Transports, de l’Intérieur, de la Justice et plusieurs autorités concernées.

Le chef du gouvernement, qui s’est adressé à la presse avant le début du conseil qui se tient à huis clos, a soutenu qu’il est urgent de prendre des mesures idoines pour diminuer les accidents. “Des mesures très fortes sont en train d’être prises contre les fautifs des accidents mortels. Il faut le dire aussi, l’état des routes est défectueux. Il faut une modernisation des infrastructures routières», soutient le Premier ministre.

Aussi, note le chef du gouvernement, «il faut augmenter la présence des forces de l’ordre sur les routes. Ce qu’il faut également, c’est sensibiliser davantage les chauffeurs. Il faut que tout le monde s’y mette pour lutter contre ces accidents mortels. D’où l’importance de la mise en place des permis à points. C’est une urgence», note-t-il.