MATAR DIOP «Le Président Macky Sall a un bilan positif à Pikine»

Après 5 ans à la tête de la magistrature suprême, comment appréhendez-vous les actions du président de la République à Pikine ? Les populations de la banlieue, particulièrement celles de Pikine, étaient confrontées aux inondations. À chaque approche de l’hivernage elles étaient dans la détresse. Elles se débrouillaient par ci et par là pour chercher des gravats et du sable pour remblayer leurs maisons. C’était vraiment pénible. Mais aujourd’huisi vous allez à Dalifort, Djeddah Thiaroye Kao, àYeumbeul nord et sud, à Guinaw rail, à Médina Gounass, àWakhinane Nimzatt, vous verrez qu’il y a de grandstravaux quisontréalisés dans le cadre du Plan décennal de lutte contre les inondations. L’État a mis beaucoup de mil- liards pour lutter contre lesinon- dations. Les populations ont bé- néficié de canalisations et de routes pavées. Ce qui a permis d’atténuer leurs souffrances. Le Président Macky Sall a fait des efforts importants. Le chef de l’État a rénové le stadeAlassane Djigo. Il a investi plus de 20 milliards pour construire un com- plexe sportif à Pikine (Arène na- tionale), dont les travaux sont avancés. Les travaux d’élargis- sement de la route des Niayes ont démarré depuis plus de deux mois.Ce qui va faciliterla fluidité de la circulation en banlieue de Dakar. Le Président Sall a éga- lement lancé les travaux de ré- novation de la grande mosquée de Pikine qui date de 1952. Un marché moderne de fruits verra bientôt le jour à Pikine.Au regard de ces actes posés, nous pensons honnêtement que le bilan du Pré- sident Macky Sall est largement positif. Aujourd’hui c’est aux populations de Pikine de lui rendre la pièce de la monnaie. Et elles ne manqueront pas de lui donner un second mandat. Au plan local, en dehors des 1067 bourses que le maire a octroyées aux élèves et étudiants, les Pikinois ont du mal à percevoir le bilan d’Abdoulaye Timbo… Le marché de pavage des rues de Pikine est lancé. Les rues seront pavées. Les travaux vont commencer incessamment. Dans le secteur de la santé, les trois centres de santé que sont Dominique, Keur Massar et Mbao, seront équipés de blocs opératoires. Les chantiers de construction sont en cours de finition. Le complexe Léopold Sédar Sen- ghor est en rénovation (mais les acteurs culturels dénoncent la lenteur des travaux). Sur le plan social, les appuis aux personnes vulnérables ont connu une hausse considérable. Les élections législatives du 30 juillet prochain approchent. Les investitures pour les têtes de listes départementales divisent les responsables dans certaines localités. Qu’en est-il de Pikine ? La question n’a pas été abordée pour le moment. Mais je vous rassure que nous ne connaîtrons pas ces problèmes.Ici, la question est déjà tranchée. Le coordonnateur départemental présente le meilleur profil pour diriger la liste départementale.Abdoulaye Timbo a jeté les bases de l’Apr à Pikine. Il a mouillé le maillot pendant les moments difficiles. Depuis qu’il est à la tête de la coordination, nous avonstoujours gagné les élections à Pikine. Non ! Abdoulaye Timbo fait l’unanimité. Personne ne conteste son leadership. Aujourd’hui tous les responsables,Abdou Karim Sall, Pape Gorgui Ndong, Awa Niang… travaillent en parfaite harmonie avec Timbo pour gagner leslégislatives. Depuisl’audience avec le chef de l’Apr, toutes les petites querelles sont tues. Chacun travaille à la base pour massifier le parti et,surtout, inciter les militants à s’inscrire sur les listes électorales.