Me Diouf «REMPLACER MOUSTAPHA NIASSE EN JUILLET ET MACKY SALL EN 2019»

Le leader du Parti du travail et du peuple (Ptp), Me El Hadji Diouf qui présidait une assemblée générale jeudi dernier dans la commune de Nioro, sur invitation d’un responsable politique de la localité du nom de Alassane Manka, a porté à la connaissance des populations que son déplacement dans cette collectivité, fief de la 2ème personnalité de l’Etat, Moustapha Niasse, n’est pas fortuit.
 Il est surtout une occasion de lancer sa campagne et de réitérer son engagement sans faille de remplacer le 30 juillet prochain, à l’issue du scrutin législatif, Moustapha Niasse à la tête de l’Assemblée nationale et deux ans plus tard d’être le locataire du Palais de l’Avenue Léopold Senghor, à la place de Macky Sall. Un programme ou projet qu’il compte d’ailleurs poursuivre en sa qualité dit-il de «député du peuple et d’homme du 23 juin 2011».
Justifiant ainsi son intention de prendre la tête de l’Assemblée nationale, le président du parti du peuple et du travail (PTP) dit vouloir surtout siffler la fin de la récréation à l’hémicycle. Autrement dit former un «régime parlementaire qui ne sera plus l’otage du parti au pouvoir, qui ne regroupera plus des députés applaudisseurs ou des députés en somnolence continue».

«Personnellement, le président Macky Sall est un ami, mais je compte engager un tel combat pour offrir à cette institution une solide organisation interne et une démocratie renforcée, une démocratie exercée dans sa plénitude, et donner aux dignes fils du pays, aux patriotiques la chance de devenir des députés combattants, dévolus dans leurs missions régaliennes de défendre les jeunes, les femmes, les pauvres, et en conformité avec les principes démocratiques», a fait savoir le leader du PTP.