Mimi débarque à Kaolack – La Cojer l’accueille avec des « pierres »

Dans une déclaration rendue publique par Abdoulaye KHOUMA, les jeunes partisans de Macky Sall  au Saloum accusent l’ancien Premier ministre de s’adonner à « des manœuvres qui vont déboucher sur une division certaine de l’APR à Kaolack ».

Par Ndiogou CISSE

 La descente de Mimi Touré à Kaolack est mal perçue par les jeunesses républicaines du Saloum qui ont pondu un communiqué dans lequel, elles accusent l’ex cheffe du gouvernement de Macky Sall de « commencer à friser le ridicule ». Pour la Cojer, « non contente de faire hors-jeu, en filant par la petite porte devant l’impérieuse nécessité de reconquérir la stratégique Commune de Grand-Yoff et par de-là Dakar la capitale, encore sous le contrôle d’un adversaire démasqué, elle engage un combat de tromperie en promettant la majorité déjà acquise à Kaolack par l’Alliance pour la République (APR) au Chef de l’Etat, Macky SALL ». se lamentent les jeunesses républicaines qui soulignent avec amertume : « pis, il nous a été donné de constater qu’elle sillonne le Saloum aux côtés de dirigeants de petit mouvements inconnus, d’organisations politiques non alliées de l’ARP, non membres de la Coalition Benno Bokk Yaakaar (BBY) et non associées à Macky 2012…, fait savoir la Cojer qui qualifie tout ce monde «  d’ adversaires potentiels du Président de la République, Macky SALL pour capitaliser la majorité des votes dans Kaolack ».  En s’attaquant  à Mimi, les jeunesses du parti au pouvoir déclarent : « alors que Kaolack regorge de responsables «Aperiste» qui gagnent les élections depuis 2012.

 Mimi qui parle d’unité ignore certainement qu’à Kaolack, c’est cette unité qui aura permis aux responsables politiques de l’APR d’obtenir une série de victoires dans les trois départements, de la Présidentielle de 2012 au référendum en passant par les élections locales et législatives ». La Cojer se pose ainsi la question de savoir : «  de quelle autre unité parle-t-elle » ?. Toujours dans son questionnement, la Cojer se demande : « pour qui travaille donc Mimi » ?  En tentant de   répondre à ses propres questions, Abdoulaye Khouma et ses amis indiquent : « est-ce pour faire perdre cette majorité au régime du Président Macky SALL ou est-ce pour s’approprier une victoire certaine de l’APR en guise de consolation après la cinglante défaite de Grand-Yoff »? Toujours contre Mimi, la Cojer estime qu’elle « est allée même jusqu’à politiser les soi-disant relations d’amitié entre son père et celui du Président Moustapha Niass qui a été récemment attaqué par des jeunes instrumentalisés ». Les détracteurs de l’ex Pm ajoutent à leurs réponses : « s’il s’agit d’aveux d’un commanditaire perdu ou l’expression d’un besoin de parrain au niveau du Saloum »?

 En tout cas,  font ils savoir  dans leur défiance à Mimi Touré : « nous interpellons le Président de la République pour que Mimi arrête ses manœuvres qui vont déboucher sur une division certaine de l’APR à Kaolack ». Pour être plus claire, la Cojer poursuit : «  nous mettons en garde contre de telles manouvres sous-tendues par la mystification. Et ceci sera notre dernière sommation, Plus aucun meeting de supercherie ne sera toléré à Kaolack ».