MOR DIAW GP «Nous sommes craints par l’Apr, d’où les débauchages de militants vulnérables»

Même s’il reconnait que le Grand parti est victime de débauchages et de sûres pressions, Mor Diaw n’en a cure. Pour ce membre de la Convention nationale des jeunes du parti de Malick Gakou, il n’est pas question d’accepter qu’Aliou Sall, «bras armé du pouvoir», avec «comme seul mé- rite d’être le petit frère du Président», se serve de Guédiawaye pour un tremplin électoral.