MOUSTAPHA CISSÉ LÔ

 Le Parlement de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest doit revoir son «organisation interne», a affirmé, vendredi à Abuja, son président Moustapha Cissé Lô. Selon M. Lô, cette réforme est un «défi» que doit relever cette institution communautaire à la suite de l’adoption, le 17 décembre dernier, par les chefs d’État des pays membres de la Cedeao, d’un texte relatif au «renforcement» de ses «prérogatives». Il intervenait à une session extraordinaire du Parlement de la Cedeao, ouverte vendredi à Abuja, pour prendre fin mercredi prochain. Le texte adopté par les chefs d’État appelle l’organe parlementaire à «exercer les fonctions traditionnelles d’un Parlement». Il permet à l’institution parlementaire dirigée par Moustapha Cissé Lô d’être «obligatoirement saisi et d’émettre des avis sur un certain nombre de politiques et programmes de la communauté (la Cedeao, Ndlr) ».