Procès Imam Ndao : « Le Sénégal mène une guerre qui n’est pas la sienne »

Le procès de l’imam Ndao et ses 29 co accusés a repris, ce jeudi, avec les plaidoiries des avocats. Me Mamadou Guèye, avocat de l’accusé Mohamed Ndiaye, a dénoncé une irregularité dans ce dossier où le parquet a requis à l’encontre de son client la perpétuité aux travaux forcés. « J’invite la chambre à acquitter Mohamed Ndiaye. Ce dossier est un immense vide parce que l’accusation n’a pas étanché notre soif de vérité et de preuves. Le Sénégal est en train de mener une guerre qui n’est pas la sienne », a plaidé l’avocat.

« Tous les actes qu’il avait commis au Nigéria, l’ont été sous la contrainte, mais il n’y a pas eu d’intention. Il n’a pas agi de façon intentionnelle », a déclaré Me Guèye.

À son tour, Me Ndéné Ndiaye, a, aussi, défendu l’accusé poursuivi pour plusieurs chefs d’inculpations. « Le procès est spécial. Les faits évoqués sont inédits. Au delà de l’intérêt jurisprudentiel que relève ce procès, il y a aussi un intérêt social », a-t-il dit avant de tenter de dresser le portrait de son client qu’il décrit comme instable

« M. Ndiaye, un individu instable »
« Mohamed Ndiaye est né en 1984 à Libreville (Gabon). C’est à son sevrage qu’il a été rapatrié et confié à son grand-père, chef d’une famille nombreuse. Celui-ci dépourvu de moyens, vivait dans des conditions précaires. Il a été à l’école jusqu’en classe de 3e. Après avoir quitté l’école, il devient un an durant élève à l’école coranique, ensuite mécanicien, maçon puis pêcheur. Marié à 23 ans, il a des enfants. Il fait alors la navette entre la Mauritanie et le Sénégal. C’est alors qu’il a rencontré Aboubacar Guèye un recruteur jihadiste. Mohamed Ndiaye est un individu instable. C’est un personnage taciturne », dit l’avocat qui note toutefois que son client n’a jamais posé d’acte terroriste.

Lire la suite de l’article sur 221actu.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here