Procès du maire de Dakar -Khalifa cogne au nom des populations

Le maire de Dakar et ses avocats qui  invoquaient le caractère politique des fonds de la caisse d’avance  pour se défendre, ont changé de stratégie ce lundi. Citant des projets  de la mairie, Khalifa et sa défense accusent l’Etat d’avoir obstrué  le chemin du maire vers la réalisation d’ambitieux projets pour les habitants de Dakar. C’est ainsi que Khalifa Sall et sa défense ont cité le projet de revêtement des stades municipaux de   gazon synthétique, les ordures, le pavage des rues qui sont autant de projets selon le maire de Dakar qui ont été torpillés par l’Etat qui  a crée  le ministère du renouveau urbain pour mieux lui mettre les bâtons dans les roues.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here