Reddition de comptes politiques

Khalifa Sall est convoqué devant les enquêteurs de la Dic pour une affaire de grossous. « L’Inspection Générale d’Etat(Ige) a séjourné pendant 18 mois dansleslocaux de la Mairie de Ville pour fouiner dans ma gestion mais, le rapport a montré que notre gérance ne souffre d’aucune anomalie. Cependant, c’est à partir des crédits octroyés au maire de la Ville pour les populations de Dakar, communément appelée la Caisse d’avance qu’il y a désaccord avec l’Etat. C’est pourquoi, nous sommes convoqués à la Dic », renseigne le Maire de Dakar . Si la reddition des comptes est tout à fait normale dans toute gestion, ce qui est par contre anormal, c’est qu’elle serve de prétexte pour solder des comptes politiques. Aujourd’hui, tout le monde sait que le Maire de Dakar est, et reste le Maitre incontesté de la ville. Malgré les dé- bauches d’argent et d’énergie de la part du pouvoir Apr Khalifa Sall est resté indéboulonnable. Sachant qu’il a en face de lui un adversaire qui risque d’annihiler toutes ses chances de reconquérir la ville de Dakar lors des prochaineslégislatives, le pouvoir lui cherche des poux surla tête. D’ailleurs cette «caisse noire» qui risque de noircir Khalifa a toujours été prévue pour soulager les nécessiteux et les différents Maires qui se sont succédé à la tête de la capitale en ont toujours bénéficié.