Secours des Orphelinats – JAMRA et des notables au secours de Daaray Serigne Saliou

 

 C’est en présence des «badianu gox» (marraines de quartier), du délégué de quartier et de l’Imam de l’Unité 11, que les mécènes de Hann-Maristes, accompagnés du président exécutif de Jamra, Imam Massamba Diop, ont remis, ce dimanche 05 mars 2017, un important lot de vivres et d’accessoires pour bébés, aux responsables de l’Orphelinat «Daaray Serigne Saliou Mbacké», dirigé par Sokhna Ndéye Awa Sadio.

 

Par Ndiogou CISSE

La «Mére Théreza sénégalaise» contenait difficilement sa joie en recevant, en larmes, les cartons de lait en poudre, de céréales, de lingettes pour bébé, assortis d’une enveloppe financière de 500 mille francs. Compte non-tenu des autres largesses consenties individuellement par d’autres donateurs, venus à des moments différents de la journée (voir photo). Etreinte par l’émotion, les mots manquaient à Sokhna Ndéye Awa Sadio pour exprimer toute sa satisfaction de voir ces bonnes volontés voler avec tant d’enthousiasme au secours de «sa petite famille», que sont ces enfants défavorisés, orphelins pour la plupart, ou issus de familles démunies. Les mécènes se sont promis de renouveler régulièrement cette opération de solidarité active au profit des Orphelinats du pays – « La Rescousse » (Sicap), « Les Sœurs Franciscaines » (Médina ») -, comme alternative au démon de l’infanticide, qui a entrainé nombre de jeunes filles, en proie à une grossesse non désirée, à commettre l’irréparable. En partenariat avec la cellule de communication de l’Orphelinat, JAMRA s’est engagée à porter leur plaidoyer encore plus loin, tant il est vrai que si le fléau de l’infanticide a su prospérer sous nos cieux, c’est aussi en raison du déficit criard d’informations sur l’existence même de ces structures d’accueil, que sont ces orphelinats, où s’activent bénévolement des bonnes volontés, sans aucun soutien officiel de l’Etat.