Sonko la prochaine cible

Ousmane Sonko, le président de Pastef, se prépare à des déboires judiciaires. En visite ce week-end à Pire, dans la région de Thiès, il a soutenu qu’il y a “un laboratoire niché au coeur du système pour cibler les opposants à casser”. Ainsi, après Khalifa Sall, chargé par le Procureur, Serigne Bassirou Guèye, et convoqué ce lundi par le juge d’instruction, il serait la prochaine cible.

“En venant à Pire, nous avons reçu des coups de fil comme quoi ils (les tenants du pouvoir) seraient en train de confectionner quelque chose pour dire demain que nous avons reçu des financements occultes, venant notamment du terrorisme”, révèle Sonko. Des propos rapportés par “L’As”.