Test grandeur nature pour Ousmane Tanor Dieng

L’institution drivée par Ousmane Tanor Dieng veut vaincre les préjugés à son compte. Les 150 membres du Haut Conseil des Collectivités territoriales (Hcct) sont en session depuis le 20 février et jusqu’au 20 avril 2017. Les 11 Commissions ont finalisé leurs Plans d’actions déposés sur la table du président de l’Institution. Au programme, beaucoup de rencontres avec les Organisations non gouvernementales (Ong), des visites de terrains, des études planifiées dans le temps, l’organisation de rencontres sur des thématiques touchant à la décentralisation et au développement local, mais également l’audition de plusieurs ministres dont Amadou Ba, ministre des Finances qui sera certainement interrogé sur la dernière actualité politique en rapport avec la caisse d’avance de la Ville de Dakar. Le ministre de la Décentralisation et de la Gouvernance locale Abdoulaye Diouf Sarr, le ministre de l’Education nationale Serigne Mbaye Thiam, le ministre de la Santé Awa Marie Coll Seck, le président de l’Association des Maires du Sénégal (Ams) Aliou Sall et le président de l’Association des départements, Adama Diouf seront également auditionnés par les Hcct. C’est au terme des auditions qu’un rapport sera remis au président de la République, Macky Sall. Ce rapport aura pour titre «La Contribution du Haut Conseil à l’amélioration de l’acte III de la décentralisation, Evaluation et perspective ». Sur la question de la dernière réforme, comme sur tous les autres aspects liés à la décentralisation, Ousmane Tanor Dieng fera une grande déclaration, une sorte de déclaration de politique générale lundi prochain.