Turquie: crise diplomatique avec les Pays-Bas, Erdogan promet des représailles

Après l’Allemagne, les tensions autour de la campagne référendaire pro-Erdogan menée par le gouvernement turc en Europe se propagent aux Pays-Bas. Nouvelle crise diplomatique ce samedi : le gouvernement néerlandais a empêché la venue du ministre turc des Affaires étrangères, en interdisant son atterrissage à Rotterdam. Cette décision suscite la colère du président Recep Tayyip Erdogan, qui promet des représailles. Mevlut Cavusoglu, chef de la diplomatie turque, qui doit participer dimanche à une réunion publique à Metz, est arrivé samedi en début de soirée en Moselle.