Valls réfute les accusations de "trahison" et s'en prend à Hamon

Le candidat malheureux à la primaire socialiste, Manuel Valls, s’exprime dimanche dans une tribune au JDD, où il réfute les accusations de « trahison » et explique son refus de parrainer Benoît Hamon à la présidentielle.