VIOLENCES DANS LES RANGS DE L’APR A PIKINE – La rencontre des femmes se termine en pugilat

Les nombreux usagers qui ont emprunté hier aprèsmidi la route des Niayes, notamment entre Texaco et Police Thiaroye, ont été surpris et déçus. Ils ont assisté depuisleurs véhicules au pugilat desfemmes de l’Apr. Les «sœurs» de Macky Sall se sont tristement distinguées. Elles se sont rabaissées très bas. La conférence de presse convoquée par la directrice du centre «Guindi», Maimouna Baldé, s’est terminée dans un vacarme total. Les femmes de l’Apr se sont livrées à une véritable bataille. Des chaises en l’air, des jets de pierres, des coups de poing : rien n’a été laissé au hasard. La débandade était totale lorsque les pierres ont commencé à pleuvoir. Les foulards, les chapelets et chaussures ont été abandonnés sur place. Certaines femmes se sont retranchées danslestoilettes, d’autres se sont réfugiées dans les boutiques et magasins environnants. Les jets de pierres fusaient de partout. Cette bataille rangée montre à bien des égards que les divisions sont profondes dans les rangs de l’Apr. La rencontre aurait été sabotée par les proches d’Awa Niang. «Maimouna Baldé ne sera jamais la présidente des femmes de l’Apr de Pikine. C’est Awa Niang ou personne. Maimouna ne nous dirigera pas. Depuis qu’elle est nommée directrice du centre Guindi, elle n’aide aucun militant. Elle ne nous dirigera jamais au plus grand jamais» martèle Hady Ndiaye, responsable desfemmes Apr de Mbao. Les proches d’Awa Niang sont arrivées sur les lieux rouges de colère et munies de brassards rouges. «Sur les 16 communes, plus de 12 communessont contre Maimouna Baldé. Elle veut usurper le poste de coordonnatrice départementale desfemmes de Pikine. Mais qu’elle sache que ça ne passera pas. Nous ne sommes pas contre la candidature de Timbo pour diriger la liste départementale pour leslégislatives ; mais cette femme ne sera jamais notre patronne» renchérissent en chœur Fatou Sow de Pikine Est etAwa Sow deYeumbeul Nord. Revenantsur les motivations de la rencontre, la directrice du centre «Guindi» souligne : «Nous avons convoqué cetteAssemblée générale pour expliquer aux femmeslesréalisations de Macky Sall dans la banlieue et porter notre choix surAbdoulayeTimbo pour diriger la liste de Bby à Pikine» dit-elle.