Wade à Oumar Sarr et Cie : «Allez parler avec tous les frustrés»

Aujourd’hui, la démarche de Me Abdoulaye Wade est très claire. En direction des élections législatives du 30 juillet 2017, le pape du Sopi souhaite voir sa formation politique, le Parti démocratique sénégalais (Pds) revenir très fort. C’est dans ce sens qu’il a demandé à Oumar Sarr, coordonnateur national des libéraux et à ses principaux lieutenants d’aller parler avec tous les frustrés afin qu’ils regagnent les rangs et travaillent pour la massification des bases.

Présentement, il est l’absent le plus présent. Me Abdoulaye Wade, puisque c’est de lui qu’il s’agit, ne cesse de faire des interventions en direction des élections législatives du 30 juillet 2107. Et, son objectif reste clair : il s’agit pour lui de tout faire pour que son parti joue les premiers rôles et arrive – avec ses alliés – majoritaire à l’Assemblée nationale.

Aussi, en dehors de certaines prises de position demandant à sa formation politique de prendre langue avec tous les probables alliés, il a surtout fait appel à Oumar Sarr et à nombre de hauts responsables de son parti. Depuis Versailles (Paris) où il se trouve, le pape du Sopi à instruit son coordonnateur national avec le soutien de quelques lieutenants, d’aller voir tous les frustrés du Pds afin qu’ils regagnent les rangs et travaillent pour la massification des bases.

Et pour cause, il est clair que depuis plusieurs mois, le Pds ne marche pas comme une véritable machine de guerre politique. En réalité, il n’existe qu’à travers certaines organisations comme le Front patriotique pour la défense de la République (Fpdr) ou encore le Front pour la défense du Sénégal (Fds) Manko Wattù Senegaal. Ce qui a poussé certains leaders comme Farba Senghor, Pape Samba Mboup ou encore Aïda Mbodj à prendre position, en tirant à bout portant sur Oumar Sarr.

Maintenant, avec l’appel de Me Wade, les choses peuvent évoluer dans le bon sens de la marche du Pds. A condition que les émissaires de Me Wade chargés de convaincre les frustrés arrivent à jouer pleinement leur rôle de médiateurs pour permettre au Pds de retrouver une assez bonne santé politique.

Abdoulaye Mbow (actunet.sn)