Éventuel report des législatives : les éclairages du Pr Ibou Sané

epa07393821 Electoral officials and party representatives count ballots after the days voting in the presidential elections at a polling station in the primary school of the fishing village Yenne Todd in Senegal 24 February 2019. The elections are the 11th straight presidential election since Senegal gained independence from France in 1960. EPA/NIC BOTHMA (MaxPPP TagID: epalivethree903808.jpg) [Photo via MaxPPP]

Pr Ibou Sané ne sera pas surpris si demain le chef de l’Etat décide de reporter les élections législatives qui doivent se tenir en principe en 2022. Selon lui, cela est fort possible vu le contexte. «C’est dans le domaine du possible. Vu les dates entre les élections, il y a de fortes chances que les législatives soient décalées de quelques mois», explique l’analyste politique . Selon lui, «il ne faut pas que l’opposition tombe dans son propre piège à force de demander l’audit et l’évaluation du fichier électoral. Elle doit savoir que l’évaluation prend du temps. Les experts ne vont pas précipiter leur travail, ils vont bien regarder pour éviter les critiques après»