Placé sous mandat de dépôt : Simon traîne une maladie en prison

Arrêté dans l’affaire du trafic de faux passeports diplomatiques, le rappeur Simon Kouka a une santé très fragile. Selon “L’Observateur” dans sa parution de ce jeudi, son dossier médical révèle que le rappeur-activiste a été victime d’un accident vasculaire cérébral (AVC) en 2017. Il est en train de suivre un traitement, et il lui sera difficile de supporter la prison, informe le journal. Malgré sa santé fragile, le juge d’instruction l’a placé sous mandat dépôt.