Pour exiger la libération des détenus arrêtés dans l’affaire Sonko : le M2d annonce une manifestation samedi à la place de la Nation

Supporters of opposition leader Ousmane Sonko, who was arrested following sexual assault accusations, hide behind a makeshift barricade during clashes with security forces, in Dakar, Senegal March 4, 2021. REUTERS/Zohra Bensemra

Même s’il a suspendu ses marches prévues les 9 et 10 mars, le Mouvement de défense de la démocratie (M2d) ‘’Aar sunu démocratie’’ ne compte pas arrêter le combat. En conférence de presse, ce mardi, au siège du parti “Pasef”, cette plateforme qui regroupe des parlementaires, des activistes, des acteurs de la société civile, entre autres, a mis en place un nouveau plan d’actions. Lequel est d’organiser une marche, ce samedi 13 mars, sur toute l’étendue du territoire national, pour exiger la libération des détenus.

«Le M2d appelle le peuple sénégalais à un rassemblement pacifique à la place de la Nation, à Dakar, le Samedi 13 mars 2021 à partir de 15h pour la libération des détenus. Toutes les dispositions prévues par la Constitution sont respectées par le M2d. De tels rassemblements pacifiques sont aussi prévus dans les régions et la diaspora. Tous les manifestants sont invités à venir avec le drapeau national», a annoncé le porte-parole du jour Alioune Badara Mboup. Qui interpelle le gouvernement à prendre toutes les dispositions pour que cette marche soit tenue.

«Une lettre d’information a été déposée auprès des autorités et il faudrait qu’elles veillent à sécuriser cette manifestation et à faire de sorte que les citoyens soient protégés. Qu’il n’y ait pas des nervis payés pour venir faire de l’infiltration. C’est à l’autorité de prendre ces dispositions», a souhaité la plateforme. Le M2d a décidé également de publier dans les prochains jours, un mémorandum de revendications en 10 points.